Frédéric Ruaudel Photographie

Photographie Blog

  • Friche RVI - Graffeur en plein travail
  • Friche RVI - Mascotte de Buno, le clown déjanté
  • Friche RVI - Xylophone artisanal
  • Friche RVI - Tire-lire
  • Friche RVI - Chaises colorées
  • Friche RVI - Yin et Yang sur galet
  • Friche RVI - Escabeau coloré et cloche
  • Friche RVI - Escabeau coloré
  • Friche RVI - Chut, bébé dort
  • Friche RVI - Flèche et escalier
  • Friche RVI - Artiste peintre au travail
  • Friche RVI - Crochet, poulie et chaine rouillée
  • Friche RVI - Raphaël Sarfati body painting
  • Friche RVI - Vaca Loca atelier ouvert, peinture, bande dessinée, photo
  • Friche RVI - Lettres d'imprimerie
  • Friche RVI - Mur de bouteilles
  • Friche RVI - Body painting au hénné sur main
  • Friche RVI - Escalier vers la lumière
  • Friche RVI - Portrait d'une danseuse
  • Friche RVI - Ours en peluche dans un hamac

Friche RVI : Festival “Sortie d’Usine ?”


La friche RVI, un espace de création artistique de 35000m2 au coeur de Lyon, située dans les anciennes usines RVI (Renault Véhicules Industriels) classé patrimoine industriel, est un lieu complètement hallucinant.
Ce lieu accueille plus de 1000 artistes par an, dans tous les domaines artistiques (peinture, musique, graff, sculpture, photo, menuiserie, couture, etc). Il résulte d'un accord entre la ville de Lyon et un collectif d'artistes. La convention prévoyait le prêt de ce lieu en attendant que la ville y trouve une autre utilitée.

Mais, cet endroit est actuellement menacé. En effet, la mairie de Lyon, apparemment après une longue période sans nouvelles, a subitement demandé la libération de ce lieu pour le 31 juillet 2010 alors que la convention prévoyait un délai plus important. Une solution de remplacement a été proposée mais pour le moment, elle représente un espace 10 fois moins grand (3500m2) et sa date de mise à disposition est encore floue et ne correspondra pas à la date de libération de la friche actuelle.

Le festival "Sortie d'Usine ?" a donc été mis sur pied pour sensibiliser le public à ce problème. C'est dans ce cadre que j'ai pu découvrir ce lieu de l'intérieur.

Et quand on a visité ce lieu, on ne peut que se demander comment un tel déménagement est possible tant ce lieu est remplit de matériel, oeuvre d'art en tout genre, où se cotoient les objets les plus insolites : un ours en peluche dans un hamac à côté d'un feu tricolore, une machine à écrire Remington à côté d'un masque de peinture, des moniteurs informatique empilés et recouverts de graff, des caddies remplis de livres, etc.

Pour celles et ceux qui désirent soutenir ce lieu, une pétition est disponible en ligne.

Liens personels & sociaux

  • Ma carte de visite
  • Project Bouches
  • Blog Photo
  • twitter
  • facebook
  • flickr